pardonner …..

Le blanc et le noir s’épousent à perpétuité
Le bien et le mal sont deux énergies opposées face à un coupable qui de bonheur nous a privé
De ses mains vicieuses, a  volé ce que l’on a de plus cher, les êtres bien aimés
On a tant de mal à concéder
Après avoir été blessé, on n’est plus soi-même, on perd notre intégrité
Inutile de chercher à oublier, l’offense ne sera jamais effacée
Après de longs mois de peine, le mal est déjà fait
Dans ce silence amer, je propose de pardonner les malheurs, qui de l’ignorance ont découlé
 
Amis, il faut du courage pour oser démasquer
Ce mal traître et sournois qui nous piétine l’âme, qui vit avec nous, qui nous refuse la liberté
Il  y a plus d’honneur à pardonner quand la vengeance se fait solution préméditée
Je sais, j’ai toujours été traitée  de philosophe, peut-être cinglée
Moi  aussi, j’ai déjà été lésée, et avec le temps, j’ai appris à pardonner
Le pardon est un bienfait extraordinaire qui seul est capable de nous purifier
Si ce n’est pas pour nous, essayons de le faire pour une personne aimée
Qui a le cœur gros à nous voir malmené
Le mal sera vaincu par le bien, quand on rend bien pour mal, ciel, on sera sauvé.

par un matin pluvieux

Gaieté et mélancolie, douces couleurs mélangées au gris Chaleur et froideur se réveillent au pied d’un lit Au gré d’un temps pluvieux ba...

il était une fois

"Big Bang", le ciel se grouilla de galaxies, explosions effusives, terre mère naquit Cinq milliards d’années payées en dure monnaie sur un cale...

la foule sentimentale

Génération désenchantée, vivant le chaos d’une avide mentalité Un désir de tout vouloir posséder, un besoin de tout contrôler Nageant da...

la reine des coeurs

Malheur n’a pas de trêves dans la nuit qui s’achève dramatiquement Ni diadèmes, ni couronnes, ni trônes ne rivaliseront son éclat, la puiss...

ce soir mon ange

Mon ami le ruisseau a stagné son écoulement rhétorique Ebahi devant la beauté de ton ciel,  ton bleu magnifique Par ma plume je viens barboui...

ainsi soit-il ….

Au creux de ses mains dansaient les grains de sable Minuscules petites entités vibraient sous son souffle immuable Les grains s’ajustèrent sui...

lorsque les mots parlent

Les mots sont les enfants du vocabulaire Bien choisis, bien agencés ils sont tributaires De belles mosaïques à effet  « éclairs » Dans ...