déconnectés

Panne électrique, le câble a sauté, le courant a été coupé
Les fils ont fusé , les lampes sont grillées, les ombres se sont installées
Le circuit est ouvert, la complicité est perdue, la guerre est déclarée
C’est le début de la fin, en mode débranché, il est évident, ils vont se séparer
 
De coéquipiers à pires adversaires, faute d’un manque de communication, ils se sont déconnectés
Le silence les a rongés, ils se sont usés, désabusés l’un de l’autre, jusqu’ à atteindre l’irrespect
Vivant une illusion à deux, rire pour ne pas pleurer, ils ont fini de s’aimer
Refusant encore et toujours de s’ouvrir par crainte de se sentir jugés et critiqués
Ils se sont retrouvés, en fin de parcours, à chercher une issue verbalisée, c’est celle de divorcer
 
La communication verbale est le seul moyen de faire avancer le couple, rien ne remplace les paroles sincèrement échangées
Mais il y a des gens qui, dans le non verbal, arrivent mieux à s’exprimer
Un regard, un geste, un sourire sont parfois plus puissants qu’un beau discours bien prononcé
Une sorte de télépathie qui enchaine deux cœurs dans une complicité non avouée, mais réelle, reçue et approuvée.

confessions

On m’appelle madame “l’isolée” Mes cheveux teintés enfouient le gris de mes quarante années J’habite un domaine qui est le mien, ma cha...

déviance

Deux corps en accord s’accordent une chance Au rythme d’une attraction homophile, elles dansent Une femme avec une femme, quelle insolite diffé...

si j’ étais un homme

Si j’étais un homme, quelle idée!!! , mais je ne le suis pas, tant pis Si tu étais une femme, pas question, sûrement  pas, dieu merci Par la ...

l’ amour en héritage

J’ai reçu l’amour en héritage Le jour où j’ai fait naufrage Au pays où la neige est d’une pudeur sauvage Où les oasis ne sont pas des ...

il faudra leur dire

Prendre un enfant par la main L’enlacer pour consoler son chagrin Lui offrir un geste d’amour qu’il mérite,  en lui montrant que c’ est un...

point zéro

La nuit noire de l’âme, la nuit où l’on croise les démons de l’enfer La nuit où notre âme pleure sa moitié perdue dans l’univers La nu...

a genoux

Un chapelet à la main, qu’elles égrainent en silence, en recueil, en sérénité Elles louent celui à qui elles ont juré l’éternité Elles ...

typiquement libanais

Elle se déhanche, s’avance, se vante, orgueilleuse  tarée Elle exhibe son « look »branché, conforme à la mode huppée Se permettant de le...

sans conditions

J’ai vécu dans mes anciennes relations Comme tout le monde en fait, de maintes déceptions J’ai offert l’amour et l'amour m’a été rendu e...