adolescence ratée

Dans les plis et les replis de mon adolescence, mes amours étaient quasi inexistants alors que ceux de mes copines étaient à leur apogée

Avoir un petit copain était hors question, j’avais peur de l’engagement, le risque d’aimer pour être plus tard quittée mettait fin à l’aventure avant qu’elle ne puisse commencer

Je fuyais le bonheur par peur qu’il me fuyait, mon insécurité affective prenait le dessus lorsqu’ un garçon m’abordait

 M’investir dans des relations à long terme me terrorisait, bien que les prétendants étaient fort sympathiques et sérieusement impliqués

 Je crois que mes craintes etaient proportionnelles à mes attentes, j’espérais une histoire d’amour passionnel alors que je ne me permettais pas une caresse, un baiser, je me protégeais de la déception, du rejet

La naissance d’une idylle tombait directement à l’eau, je ne pouvais pas aller plus loin, au revoir, merci, on se verra dans une autre vie, hasta la vista, desolée

 Complexe et bourrée d’ angoisse , je devenais de plus en plus imperméable aux sentiments, je me félicitais d’une liberté trompeuse, ma prétendue liberté était l’excuse optimale camouflant l’absence de mérite qui m’obsédait

J’ai  calculé , réfléchi , analysé , douté sans me rendre compte que l’amour me passait sous les pieds, j’ ai fini par être seule , abandonnée

femme publique

Elle pose son rouge à lèvres, arrange son porte jarretelle, enfile une robe légère pour aller sillonner les rues du quartier Sur le trottoir ...

avec honte et regrets

Le tiers monde c’est nous, le jour où les phéniciens que nous sommes ont été qualifiés de misérables délinquants fanatiques corrompus, des a...

sincérité

« Sincérité, c’est bien tout ce que je pourrai te donner », comme toujours d' une chanson je me suis inspirée Parler sans dégui...

dans mille ans

Et si nous donnons libre cours à notre imagination en faisant un pas géant vers l’an trois mille, à quoi ressemblera l’Homme de demain ? ...

un homme pleure aussi

Superman malgré sa force a quelques fois dans les yeux des brouillards aussi Il oublie sa fierté et sans témoin dans le noir il redevient un p...

mi abuelo

Richesse et sagesse découlaient de ses rides profondes, une vie menée au rythme d’un labeur dur au pays de l’or et de l’argent Une photo ...