un banc solitaire

En bois, le banc où je me suis assise était fait
De bois coupé par des hommes pour qu’un siège soit confectionné
Par un menuisier aux mains habiles qui a tronqué
Poli, verni la surface du morceau de bois pour le modeler

Du banc de bord de route à Sannine je revoyais
Loin dans le passé …. les pensées surgissaient
Une à une ma mémoire sélective choisissait
De se rappeler des instants d’une vie qui a été bien chargée

Et je me disais :
Chacun de nous a des instants de solitude …..Être seul est une nécessité
Puisque cette belle solitude est une clef
Qui fait fleurir nos pensées
Qu’on se souvienne de joie, de peine ou simplement relater le profil d’une journée

En solitaire ….on est plus franc envers nous-même…plus vrai
On fait ressortir nos défauts …nos bêtises …nos bienfaits
On retrace sur un papier blanc notre passé
Pour y puiser une leçon …une morale ….afin de ne plus recommencer
A appliquer les mêmes scénarios … stratégies non payantes parfois aliénées.

Sur le banc je me sentais seule au monde de beauté entourée
Par une minuscule fourmi j’ai été visitée
La petite qui  va bosser tout l’été
Pour ne point avoir besoin en hiver de mendier

Un peu plus loin, sur le dos d’un caillou joliment taillé
Un lézard est sorti prendre son bain de soleil journalier
Il était seul le reptile à écailles soudées
Exposant sa peau au soleil d’été

Une abeille à mon oreille bourdonnait
Sur une fleur le nectar elle butinait
Pour en faire du miel aux jeunes larves qui attendaient
Le retour d’une mère nourrissant les petites affamées

J’ai aussi vu filer
une petite souris des près
qui tenait un grain de blé qu’ elle a chipé
du champ juste à coté du banc ciré

Toutes les scènes dans la nature ne cessent de me prouver
Que dans le monde la solitude est partout ancrée
Elle nous entoure sans qu’on puisse la remarquer
Elle ne porte dans ses plis qu’un souffle de liberté

J’entends ma chienne Fidèle qui m’appelle pour me rappeler
Que le soleil se couche et qu’il est temps de rentrer
Et d’un coup ma solitude m’ a quitté
Ma Fidèle est là …..et sa présence suffit pour me combler
Son appel me renvoit les échos d’une richesse rare …sa fidélité

la petite mare

Cachée derrière un grand noisetier qui a pris de l’âge A peine peut-on la voir …à cause de l’ombrage L’ombre d’une petite mare bordée...

le troupeau

Je me baladais à Sannine ….quand par hasard J’ai remarqué un troupeau qui me barre La route …et avec ma chienne Fidèle rentre en bagarre P...

pris dans les filets

Une araignée un jour a décidé De se construire un empire bien consolidé Aux brindilles de deux arbrisseaux assez rapprochés De son abdomen l...

heritage familial

Une maison à Sannine faisant partie d’un héritage Qui dans le lointain passé a servi avec son entourage D’un nid …d’un socle …d’un ...

l’ ange

L’ histoire d’ aujourd’hui mes amis Parle d’ un petit qui vit dans un nid Une sphère  en verre… arrondie De liquide remplie Substitut ...