soleil d’ octobre

Le soleil attiédit la moiteur de l’air, la balade matinale fit un plaisir partagé avec du rouge au firmament

L’odeur de la terre après les premières pluies embauma le chemin encore humide, le sentier familier fut parcouru sans dédaignement  

Il est déjà huit heures au clocher de l’église , nous partons , ma main dans sa main se tiennent, mon bras dans son bras se soutiennent inlassablement

Fière elle se dandine, elle trottine sur le sable mou, à son cou un collier qui me rappelle ses trois ans, un cadeau d’un rouge flamboyant

On entend de joyeux bruits sortir des herbes, les petits escargots s’invitent pour un casse-croute à notre santé trinquant

Derrière une barrière teinte en vert, quelques châtaigniers laissent au vent tomber leurs fruits par le remuement des branches rousses des feuilles tombant

Toute fleur n’est pas morte encore, le charmant murmure entre les abeilles et les pâquerettes fait de ce matin un beau jour débutant

 Mais voilà, ça va recommencer, normal , c’ est Octobre un pas dans le sec un pas dans le mouillé, à demain pour un autre cheminement

Write a Comment