tu me connais par coeur

Tu me connais par cœur tu lis les fleurs du mal ou tu lis le bonheur

Tu me connais tellement depuis la nuit des temps, du temps où chante mon clavier mes amours mes malheurs, tu es abonné aux moulins de mes peurs

 Tu connais la colère noire de mes yeux, tu ris quand je ris, tu pleures quand je pleure

Et dans mes miroirs de femme, tu es mon journal intime, tu es le moulin de mes intentions à toujours donner ce que j’ai de plus précieux, mes pensées, mes idées, l’écho de mes erreurs

Tu me connais partout, je représente un tout, tu me connais mieux que moi-même , bonne journée cher lecteur

Write a Comment