deux virgules opposées

Deux virgules opposées, qui s’embrassent dans un cercle de complémentarité d’un noir et d’un blanc nacré

Comme tout un chacun, je suis un peu schizophrène, un peu bipolaire, parfois borderline, c’est marrant, un jeu de mots bien placés  

Une philosophie qui revient à la nuit des temps, je suis le yin je suis le yang, je suis l’hiver je suis le printemps, je suis l’action je suis les sentiments détalés

 Comme toi, une double personnalité, le féminin et le masculin sacrés, qui en disent long sans vraiment le dire, je suis l’obscur je suis le clair, je suis l’inconscient et le conscient mélangés

Ils sont à l’intérieur de toute chose, quand il y a agitation vient la sérénité pour la calmer et comme le ciel et la terre sont indissociables leur énergie est équilibrée

Mais la terre par les humains s’ est de la source coupée, l’évolution a pris le devant du naturel, il n’y a plus possibilité d’abondance car le spirituel a par l’homme été oublié  

Il n’y a moyen de vivre l’harmonie qu’en acceptant qu’on est en soi-même harmonieux depuis qu’on est né, et que les changements feront toujours partie de la vie mais faut-il les marier avec des repères tel le mariage entre la lune et le soleil a été toujours créateur de sérénité

Write a Comment