le droit à l’ erreur

Combien de matraquages, combien de sabotages et de gaucheries
Nous plantons, nous adultes, dans les esprits des tout petits, nos apprentis
Par mégarde et par ignorance garantie
Nous infusons de fausses idées, des dogmes et des supercheries
Refusant à l’enfant son droit à l’erreur, lui demandant d’être de perfection enseveli
Alors que nous adultes, sommes des imparfaits, chose que l’on oublie
 
L’échec est le précurseur de la réussite, un catalyseur inouï
Le parcours scolaire est supposé être  pavé d’imperfections, ce n’est pas une calomnie
Les grandes découvertes étaient le fruit d’erreurs , qui en principe scientifique , se sont convertis
Notre rôle en temps qu’accompagnateur, je vous en prie
Est d’aider l’enfant à accepter ses faiblesses, ses failles, l’incompris
De lui montrer que la montagne a deux versants, si l’un est abrupte, l’autre sera mieux tracé , plus aplati
 
La gestion de classe requiert une élasticité d’esprit
Où les paroles bien dosées protègent la collectivité de l’apathie
L’erreur est humaine, l’admettre est une stratégie
Qui pousse l’apprenant à la dépasser en la corrigeant sans qu’il en garde des séquelles pour la vie
Le succès est une toile à tisser petit à petit, ce n’est  pas un fait du jour au lendemain, miraculeusement accompli.

Write a Comment