sannine …… evasion

Des traces de pas dans la boue, des empreintes
Dans un paysage rural qui rit aux traits du jour qui pointe
J’avance dans les près en se frayant un chemin sans contraintes
Les données visuelles de ce beau monde sont jointes
Au miroir de l’âme, couleurs m’envahissant d’acuité sainte
Finesse de l’esprit, je fuis la réalité, je m’évade dans l’impossible m’englobant, une étreinte
 
Mon visage illuminé par les rayons timides d’une fleur qui suinte
Quelques gouttes de nectar trempent mes lèvres telle une absinthe
Mélange de parfums sucrés à l’anis, douceur d’une jacinthe
Griserie de fraîcheur, je continue le chemin perdue dans ce large labyrinthe
 
Le chemin fuit devant moi, devient bohème et se teinte
D’un bleu, azur à mon corps mêle sa trame peinte
Par mon imagination, j’appelle l’irréel, je crie mon odieuse plainte
L’écho me répond par des rimes à sonorités défuntes
Qui viennent mourir en moi pour renaître en pensées  qui empruntent
Un raccourci, cœur rebelle veut aboutir au- delà du réel, pays sans astreintes.

Write a Comment