sannine ….. a toi

Je passe dire “bonsoir”à la Belle dans son royaume perdu
Je tourne vers elle, prenant la parole, je lui dis « salut »
Elle s’incline vers moi et de sa crinière cendrée me jette son dévolu
Me fixe de ses  yeux à transparent regard, elle me remue
Me fait revenir en arrière, je redeviens sa fille aux pieds nus
 
Toi, montagne mon plus grand mystère, qui es – tu ?
Quels qualificatifs t’embryonnent, lesquels sont en vue ?
Es-tu l’âme – sœur, le jumeau, le frère, mon seul lien contigu
Es-tu l’enfant, le gamin,  l’homme, le fruit défendu
Es-tu réel, virtuel, mythe ou une vraie histoire vécue
Es-tu le redoutable prédateur ou la proie dormant à l’ombre d’un arbre déchue
Es- tu en peine ou la joie rayonne dans tes minuits, est ce que tu me gardes à vue
 
Sannine, montagne, tu es sans attribut
Tu es mon autre, tu es l’être reconnu
Ma faiblesse et ma force,  prince charmant de ma romance, le conquéreur, le voulu
Tu me parles dans une langue que je comprends, où il n y à point d’intrus
Tu me manques , je perds la raison loin de tes ombres , sans toi je suis foutue .

Write a Comment