sannine …. septembre

La ronde des mois défile sur le calendrier
Déjà Septembre dans son étalage jaune orangé dû aux feuilles charriées
Coup de vent venant les déblayer
Déplaçant les limbes à bouts humidifiés
Tourbillons de couleurs, Sannine dorée, Septembre te rend  joaillier
 
En robe de brume et de soie, Sannnie cuivrée, le feu des aurores a amplifié
Sa beauté grâce au soleil versant des larmes jaunâtres partout éparpillées
Murissant la vigne, le vin fermentant dans les mains des tonneliers
Le temps tourne à l’orage, les oiseaux en migration , pour remplir leurs gésiers
Les bêtes à poils sont  rentrés, la transhumance achevée, bêtes rapatriées
Les provisions dans les greniers entassées, l’hiver frappe aux portes , faut pas se soucier
 
Septembre se faufile aussi dans les trousses des écoliers
Bientôt ils se verront sur les bancs attablés pour étudier
Et moi attendant la délivrance, je me plie à ce que Sannine a planifié
Tendre Sannine murmure, Courage, Décembre sera le mois glorifié.

Write a Comment