sannine ….. arrivée du printemps

Rivières lacrymales en cascades coulant
Le long des flancs de Sannine …. en torrents dévalant
Le tapis blanc, en début de fonte, annonçant
L’arrivée du printemps …… Majestueuse le préparant

Le cœur du printemps, suave sans entrave battant
Toujours fidèle, en correspondance avec la montagne, lui fredonnant
Frémissant ….mystère de la nature …. Sannine, c’est ton visage souriant
Donnant la vie au cœur mourant
Il vaut de l’or, ton sourire ….  il fait éclore le bourgeon dormant
Le bourgeon fait craquer son corset vert sous ton soleil irradiant
Il offre à toi, montagne, son meilleur avec élégance, sa pureté d’enfant

Le printemps arrive …. il est au tournant
Prend soin qu’il ne dérape sur ton velour encore glissant
La nature salue l’hiver embarquant
Un au revoir, mais pas un adieu, au doux hiver, frimas transhumant
Pas pour longtemps, évidemment, les retrouvailles ajournées pour autant

Le printemps lance à l’hiver un baiser les conciliant
En fusion, sans confusion, tout se passe tranquillement ….. à tous deux …les soudant
Le cycle de la nature se normalise sous l’approbation de son Altesse, Sannine, la belle au bois dormant.

Write a Comment