lorsque les mots parlent

Les mots sont les enfants du vocabulaire
Bien choisis, bien agencés ils sont tributaires
De belles mosaïques à effet  « éclairs »
Dans un cœur alourdi ou solitaire
Lorsque la souffrance se fait austère, le mot devient un soin d’urgence, une intervention nécessaire
 
Ces ondes vibratoires lorsqu’ elles sont à connotations positives dans un commentaire
Habillent de douceur les malheurs, pétales de fleurs qui font soustraire
Le mal insidieux dans un ciel orageux, touche de bonté à avantages spectaculaires
Ces mots guérisseurs sont des partisans,  des  intermédiaires
Entre ce que l’on pense et ce que l’on  ressent donnant libre cours à l’imaginaire
« Couvre toi bien, il fait froid » ou « je serai toujours là pour toi » sont douces paroles rudimentaires
Qui en disent long, qui pèsent lourd sur la balance des affections supraliminaires
Ces petits moteurs de la vie embellissent  le quotidien , ravivent les cœurs sans qu’on soit Voltaire
 
Parler  n’est pas un jeu de scrabble, il faut de l’art pour maitriser le jeu de mots , pour plaire
C’est un choix bien dosé à conséquences bipolaires
Soit ils unissent deux interlocuteurs soit ils imprègnent les cœurs de blessures irremboursables, difficile à défaire.

merci à la vie

S’incliner devant la vie, poser les armes, s’agenouiller en toute modestie Pour dire « merci » aux promesses de l’aube et à l’or du cou...

voyage dans le temps

Fuir les constructions urbaines pour inhaler une bouffée d’oxygène Reconnecter ses sens à une énergie de nature exogène Endogène renaissan...

la différence

Capitale de richesse développe l’esprit en toute instance Riche celui qui a gardé en lui la tendre enfance Enfant dans une substance adulte en...

masculin , féminin

Lorsque l’Hibiscus subit l’effet d’une dissection Fleur hermaphrodite dévoile sous la loupe binoculaire, une double option Une côté mascu...

dernier jugement

Silhouette androgyne à taille fine en audience ultime Exposé verbal à intonations légitimes Derrière les barreaux, l’innocent est une victi...

ma philosophie

Dans la grande étendue obscure, s’avance la sombre immensité La nuit fait un pas de plus dans l' univers  étoilé Claire soirée sous des ra...