a genoux

Un chapelet à la main, qu’elles égrainent en silence, en recueil, en sérénité
Elles louent celui à qui elles ont juré l’éternité
Elles nouent leurs cheveux sous une cornette anonyme, signe de chasteté
Elles récitent des cantiques pour implorer sa grâce, pour se soumettre à sa volonté
 
Elles prêchent la compassion et appliquent l’esclavage sans aucun regret
Elles prétendent tout savoir, pauvres ignorantes aveuglées
Image virtuelle d’une complicité avec le ciel, avec la sainteté
Désolante réalité à elles attribuée
 
Vous semblez être ce que vous devrez être
Mais vous n’êtes que naufragées, sur une île de mensonges et d’avidité
Cachées derrière le pouvoir qui vous a été, un jour, légué

typiquement libanais

Elle se déhanche, s’avance, se vante, orgueilleuse  tarée Elle exhibe son « look »branché, conforme à la mode huppée Se permettant de le...

sans conditions

J’ai vécu dans mes anciennes relations Comme tout le monde en fait, de maintes déceptions J’ai offert l’amour et l'amour m’a été rendu e...

demande au soleil

Au hasard d’un jour pareil aux autres, vers les cîmes enneigées m’a porté le destin Perdue entre ciel et terre, j’errais dans le vide d’u...

octobre

Ce soir, la première pluie est venue visiter les feuilles dorées Le vent a fait craquer les branches que l’épaisse brume encerclait L’oiseau ...

a l’ orientale

Fatale destinée, à la tendre enfance inculquée Fatalité bien enracinée dans un schéma cyclique fermé, à saveur orientale, parfumé Hommes et...

je serai là

Les façades en pierres taillées se meurent d’ennui Et les rideaux, en tissu nacré, de toi meurent d’envie Quant au sable, lui Affamé est-il...

oser l’ impossible

Curieux paradoxe régissant notre existence, nous bipèdes humanisés Noyés dans les conflits journaliers d’une plénitude largement altérée Pl...

elle

Lorsque ses pas frôlent la courbe tendre du chemin Le chemin en asphalte devient son domaine, son terrain Où elle court à perdre haleine avec b...