que serait ma vie sans toi

Par ce lundi du mois de Juillet, le long jour est bleu et le ciel sans nuages verse tranquillement sur les plaines sa clarté

Mois créateur je t’envie, tes jours s’emplissent de tiédeur et tes nuits de chansons qu’anime une flamme dansant avec les étoiles sur un rythme de cigales et de grenouilles dorées

Je bois en paix un thé à la menthe, il est cinq heures du matin je lui dois sa liberté, la liberté d’aller saluer la jeunesse des feuilles et la tendresse des rosiers à renifler

J’ épie son parcours du haut de ma tour seule avec mes pensées que la brise rafraichit pour un autre départ, pour une nouvelle journée

Mon cœur ne voit que la beauté, mes yeux ne sentent qu’un paysage muet, voilà elle rentre avec ses pattes embourbées pour que sa caresse soit le pardon imploré

Entre nous c’ est le contraire d’un jour , c est l’histoire qui commence par un aveu d’une vie qu’on partage en secondes, en mois, en années

Perdue dans mes pensées, il me renvient en souvenir une boule de poils contre moi blottie le jour où la montagne nous a réuni au tournant d’un virage verglacé

A ce moment j’avais bien compris qu’un chien vaut mieux qu’un ami , qu il dégage de la transparence par les humains oublieé

 Et puis il y a eu Fidèle qui a été à la hauteur d’un amour qui dépasse le mien, elle croit encore à la bonté des hommes alors que moi au contraire il m’ est difficile de pardonner

 C’est vrai ce que la Lamartine avait dit, « Où il y a un malheureux, Dieu lui envoie un chien » pour compenser ce que la vie lui a retiré

Au village on m’appelle la dame au chien, je la trimbale avec moi aux quatre coins, pour moi c’ est le moins que je puisse faire pour honorer sa fidelité

game is over

Donner et recevoir sont deux amies inséparables, une vérité apprise au moment de notre conception On croit donner mieux lorsqu’ on donne...

vieillesse ennemie

Depuis qu’elle m’a quitté, elle ne me quitte plus, même sur son lit de mort elle était la rose sur mon front flétri Il a bien fait son de...

droguée du septième

Le don de dessiner n' est pas mien, mais souvent ce talent artistique fait partie de mes cours de sciences naturelles où Picasso se réveille en moi...

ici

Un étrange ballet sur le chemin du retour, on dirait un mirage qui perce le ciel perturbant sa sérénité, quel défi !!!!!   Le mirag...